février 2019

Quel choix stratégique prendre sans renier ses valeurs ? Quelle décision opérationnelle prendre sous contrainte (de temps, de moyens,…) en respectant ce qui anime les acteurs ? Comment faire face à un questionnement éthique ou tout est vrai mais semble incompatible  : accorder coût et qualité, le respect et contraindre, l’exigence et la bienveillance, le financier et l’humain ?

Voilà notre défi de professionnel dans les structures qui incarnent une vision, avec un référentiel de valeurs, de déontologie et une raison d’être et des missions bien identifiées : comment mettre du ET entre deux polarités qui semblent contradictoires là où nous serions enclins à mettre du OU.

C’est là aussi l’enjeu de notre professionnalisme et toute la valeur ajoutée que nous apportons à notre fonction. C’est aussi l’enjeu de notre intelligence collective car ces questions se répondent à plusieurs, dans une écoute attentive et ouverte des ressentis et arguments de chacun.e.

Heureusement, quelque outils facilitent ce chemin du ET :

  • proscrire (définitivement) le OUI MAIS et le remplacer par… du OUI ET (OUI j’entends ce que vous dites ET en même temps nous sommes confronté.es à….)
  • affronter chaque blocage par CFP Comment Faire Pour : Comment Faire Pour terminer dans les délais alors que la météo nous a retardé le chantier, Comment Faire Pour respecter le choix du bénéficiaire tout en garantissant sa sécurité, CFP…

Ce n’est pas le chemin qui est difficile, mais c’est le difficile qui est le chemin

Kierkegaard

 

Associons les polarités !